noel09Depuis plusieurs années déjà, nous achetons le foie gras pour les fêtes dans une ferme du village voisin. Il est excellent *miam*. Et depuis, à chaque fois on se dit: et si on prenait aussi un canard pour le repas de Noël?
Sauf qu'à chaque fois on s'y prenait trop tard "désolée madame, tout est réservé depuis début novembre déjà"...

Mais cette année, le Mas Neuf nous a envoyé un courrier pour annoncer le début des commandes, et pour une fois, je n'ai pas attendu que le papier disparaisse sous une pile. Et c'est comme ça que quelques jours avant Noël, nous sommes allés chercher la bête.

5-6 kg de canard gras, avec la tête et le coeur, mais sans le foie (enfin, avec un foie à part, dans un bocal).

Noël n'est pas une période de tout repos pour une boutique en ligne qui se spécialise dans le cadeau, alors j'ai remis au dernier moment le soin de trouver une recette, confiante que google ne me laisserait pas tomber... seulement voilà, alors que je voulais juste qu'on me dise à quelle température, et combien de temps cuire ma volaille au four, il se trouve que tout le monde est convaincu qu'un canard gras, ça ne se cuit pas en entier, tel quel. J'ai eu beau chercher dans tous les sens, canard, gras, gavé, rôti, au four, entier... rien. D'autres que moi se sont posé la question, et à chaque fois la réponse est: un canard gras, ça se débite en morceaux, les cuisses pour du confit, le cou a farcir, le paletot à désosser...

Mais c'est Noël! Moi je veux une belle volaille bien dorée à présenter sur ma table. Vais-je tenter de désosser la bête et la démembrer en suivant les conseils du net? Heureusement, il y a la hotline cuisson des volailles (allô papa?).

Au final mon canard gras entier au four était une réussite! Malheureusement, les seules photos que j'ai du repas ont été faites avant qu'on ait commencé, avec les entrées sur la table (foie gras, jambon de noir de bigorre, canneberges et pain d'épice) mais je vous livre la recette, adaptée de plusieurs recette, plus des conseils de mon papa. En espérant que cela serve à tous ceux qui comme moi, trouvent dommage de préparer chaque morceau séparément.

Canard gras entier au four

Ingrédients pour au moins 12 personnes

1 canard gras 5-6 kg

2-3 pommes

1 bonne poignée de canneberges séchées

poivre, noix de muscade

sauce soja

miel

Préparation du canard: pour commencer, j'ai du couper la tête du canard à la base du cou et enlever le coeur, le reste était déjà vidé. Laver le canard et verser de l'eau bouillante dessus (ça ne sert peut être à rien dans ce cas, mais on le fait pour le pour le canard laqué, et ça ne peut pas faire de mal). Trouer la peau et la chair au couteau en plusieurs endroits. Eplucher et couper grossièrement les pommes, mélanger aux canneberges, saler, poivrer, muscader et en farcir le canard.

1ère partie de cuisson: Placer le canard sur une grille, au dessus d'un plat avec un fond d'eau, à four très doux (thermostat 3) pendant 3h. . L'idée est de faire fondre la graisse lentement, en évitant que la viande ne se déssèche. Retourner le canard à mi-temps, et en profiter pour enlever la graisse du plat, en laissant l'eau.

"Laquage": mélanger une bonne dose de sauce soja avec du miel (passer au micro onde pour aider le miel à se liqéfier), poivrer muscader. Sortir le canard du four et le badigeonner de ce mélange. En profiter pour retirer la graisse fondue du plat, en laissant la phase aqueuse.

2ème partie de cuisson: Remettre le canard au four 1h de plus sur sa grille, avec le plat toujours en dessous. Augmenter la température (th7) pour que la peau puisse dorer. Arroser régulièrement avec le jus qui coule dans le plat. Vérifier qu'il reste du jus sous la couche de gras dans le plat, pour que le miel ne crame pas, d'une part pour pouvoir utiliser tous ces bon sucs, et d'autre part parce que le revêtement teflon pas cher n'y résistera pas.

Accompagnement et service: J'ai servi mon canard coupé en tranches très fines, avec des pommes de terre rissolées... au gras de canard, les pommes et canneberges retirées des entrailles de la bête, une poêlée de champignons à la crème, et un bocal de confit de vin, préparé par mon homme. La viande était tendre, ni trop sèche, ni trop grasse.

PS: Nous étions 11 adultes à en manger, mais il nous en est resté pour toute la semaine. Avec la carcasse, nous avons fait une soupe, et nous avons mangé soupe, salades et sandwich au canard jusqu'au nouvel an. C'était bon, mais j'avoue que pour le 31, j'ai dis pas de volaille! Je n'ai pas eu le courage de préparer le cou et le coeur, que j'avais réservé.